Le foot en Belgique, un mode de vie

Le football est de loin le sport le plus répandu en Belgique. Cette popularité se remarque avec le nombre élevé de clubs et associations de football ayant vu le jour dans le pays. En effet, créée en 1895, l'union royale belge des sociétés de football association (URBSFA) compte plus de 1800 clubs pour environ 70 000 équipes. Aucune ville, aucune province, aucune agglomération n'est épargnée, tout le monde y joue avec amour et passion. Découvrez l'histoire entre le football et la Belgique.

Football en Belgique : le commencement

foot belgique

Le sport a fait son entrée en Belgique vers la fin du XIXe siècle. À l'époque, seules les écoles et sociétés anglaises implantées pratiquaient l'athlétisme et le football. Au fil du temps, les Belges ont commencé à montrer de l'intérêt à ces activités sportives, ce qui a fait naître dix associations dans différentes provinces. Les différents clubs organisaient de petits matchs amicaux entre équipes de la même province.

Ce n'est que plus tard, en 1895, qu'ils se sont mis d'accord pour créer l'union royale belge des sociétés de football. Dans la même année, la Belgique organisa un championnat national et devient la troisième nation à prendre cette initiative derrière l'Angleterre et l'Écosse.

En suivant le modèle anglais, la fédération organisait des phases de poule dans lesquelles les différents clubs s'affrontaient. Ainsi, toujours à l'image de l'Angleterre, un club devrait affronter ses adversaires une fois à domicile et une seconde fois à l'extérieur. Ce modèle est toujours utilisé jusqu'à ce jour dans de nombreux championnats européens.

Progression du football sur le plan national

Après la création de la fédération et l'initiation du championnat national, tous les clubs participant au championnat jouaient dans une seule division. Appelée Division d'honneur, elle regroupait les clubs de haut niveau sur le plan national. Par suite, en 1896, il avait été mise en place une seconde division appelée Division 1 et réservée uniquement aux équipes réserves des clubs de la division d'honneur. Il était organisé des mini championnats régionaux pour permettre aux meilleures équipes de disputer des matchs avec les clubs de la Division 1.

Par suite, l'organisation du championnat national a connu beaucoup de modifications jusqu'à ce jour. À commencer par le changement du nom de la première division (division d'honneur) en 1952. À ce jour, l'union royale belge des sociétés de football association organise plusieurs niveaux de compétitions dont le plus haut est la première division nationale D1. Ici, il y a trois autres niveaux nationaux à savoir :

  • la deuxième division,
  • la troisième division avec une série A et une série B et
  • la quatrième division comportant quatre séries appelées Promotion (A, B, C ou D).

On observe également sous ces divisions, des divisions provinciales avec quatre niveaux par province. La renommée du football belge doit, entre autres facteurs, son nom à cette organisation rigoureuse des championnats, lesquels permettent de suivre l'évolution des joueurs de chaque niveau.

Progression du football belge sur le plan international

La Belgique, depuis son entrée dans le monde footballistique, a joué de nombreux rôles à l'international. Elle fait partie des nations co-fondatrice de la FIFA en 1904 puis de l'UEFA en 1954. De 2007 à 2015, elle est passée de la 71 ème place à la première place au classement mondial FIFA notamment grâce à l'arrivée de nouveaux joueurs de haut niveau évoluant dans des championnats prisés de l'Europe. Sur le plan international, la Belgique a également participé à plusieurs reprises à la coupe du monde et à l'Euro.

La Belgique et la coupe du monde

Après sa qualification à la coupe du monde 2014, la Belgique a encore une fois fait parler d'elle à la coupe du monde 2018. Après une phase de poule facile, elle est sortie première de son groupe et rencontre le Japon en huitième de finale. Après une première mi-temps catastrophique contre les japonais, les Belges ont été menés 2:0. En deuxième mi-temps, la Belgique conduite par un Hasard en pleine forme finit par égaliser et remporte le match avec un score de 3:2.

En quart de finale, le Brésil affronte les Diables rouges avec une première mi-temps complètement dominée par ces derniers. Avec un score de 2:0, les Belges se sont qualifiés pour le dernier carré de la compétition.

En demi-finale, les Diables rouges commencent fort et assiègent le camp français. À partir de la 20 ème minute, l'équipe française monte au dessus en multipliant des occasions jusqu'à la fin de la première partie. En deuxième mi-temps, le vent souffle toujours du côté des Français qui arrivent à mettre un but dans les premiers instants. Le match s'est terminé sur ce score malheureusement pour les Belges qui n'ont pas pu rentrer en possession de la coupe du Monde tant convoité.

Même s'ils n’y sont pas parvenus, il faut noter les joueurs Belges ont fait montre d'une ingéniosité sans pareille durant les différents affrontements. Ce n’était pas gagné d'avance mais c'était sans relâchement qu'ils sont arrivés à ce niveau.

Exploits des joueurs Belges dans le monde du football

Éric Gerets était le seul joueur belge à avoir remporté la coupe des clubs champions européens en 1988 avec le PSV Eindhoven. Par suite, il a été rejoint par Daniel Van Buyten lors de la ligue des champions 2012-2013 remporté par le Bayern Munich.

Le plus haut niveau atteint par un joueur Belge en ligue des champions de l'UEFA jusqu'en 2010 était la demi-finale. Mais en 2009-2010, Daniel Van Buyten se qualifie pour la finale de la ligue des champions avec le Bayern Munich. Il remporta la compétition en 2012-2013 avec le même club contre le Dortmund.

Le football et la Belgique sont intimement liés depuis la création de l'Union royale belge des sociétés de football association. La Belgique a réalisé beaucoup d'exploits par suite et le football s'est davantage inséré dans les habitudes des Belges.

Last modified: 14 January 2022