Les 10 plus gros records de NBA

La NBA est une ligue faisant des statistiques, une pièce maîtresse de sa notoriété. De ce fait, les records apparaissent comme étant des témoins de l’histoire de la ligue. Tous les records sont faits pour être battus, même si certains ne devaient pas l’être. Évidemment, les joueurs de la jeune génération s’illustrent avec de grands records, mais les plus gros records de la NBA sont détenus par les légendes de ce sport qui faisaient la loi durant les années 1900. Découvrez ici les 10 plus gros records de la NBA.

record nba

1- Passes décisives dans un match : 30 (Scott Skiles)

Bien que Scott Skiles n’ait pas eu une formidable carrière en tant qu'entraîneur à Chicago, son nom figure dans le livre des records de la NBA en ce qui concerne les passes décisives en un seul match (30). Scott Skiles a accompli cet exploit le 30 décembre 1990 lors d’une victoire 155-116 contre les Denver Nuggets à l'Orlando Arena.

2- Faute la plus rapide : 2 minutes, 43 secondes (Bubba Wells)

Fait étonnant, cet exploit a été commis sur Dennis Rodman en 1997. Les Bulls accueillaient les Mavericks de Dallas, alors que l'entraîneur des Mavericks, Don Nelson, tentait d'arrêter une offensive de grande puissance des Bulls en piétinant à plusieurs reprises Rodman.

3- Points d'équipe en une saison : 107 (1990-1991 Phoenix Suns)

Il va falloir que les joueurs, quels que soient leurs postes et leurs situations, restent en pleine forme durant toute la saison pour qu’un exploit (107 points) de cette envergure se reproduise. Les Suns de 1990-1991 l'ont fait contre la même équipe qui a laissé Skiles compléter 30 passes décisives : les Denver Nuggets de Paul Westhead.

4- Points individuels dans une partie : 100 (Wilt Chamberlain)

L'exploit inoubliable de toute l'histoire du basket-ball pourrait bien être le match à 100 points de Wilt Chamberlain. Chamberlain a en effet marqué 100 des 162 points des Philadelphia Warriors le 2 mars 1962, complétant le quatrième quart avec 31 pour réaliser l’exploit du siècle. Il sera très difficile, voire impossible, de battre ce record à notre ère. Après Chamberlain, il y a :

  • Kobe Bryant, 81 points avec les Lakers
  • David Thompson, 73 points avec l’espoir Nuggets de Denver
  • Elgin Baylor, 71 points avec les Lakers

À cette liste s'ajoute Devin Booker, 70 points avec les suns.

5- Participation à un seul match : 62 046 (Bulls vs Hawks, 1998)

Celui-ci est arrivé dans une ère de transition pour les Atlanta Hawks, alors qu'ils jouaient habituellement des matchs lors de la saison 1997-98 à la Georgia Tech University et au Georgia Dome.

Avec l'arrivée des Bulls et de Michael Jordan qui serait bientôt à la retraite, les Hawks ont décidé de jouer au Dome, le plus grand complexe sportif de la ville d’Atlanta. Une foule de 62 046 personnes s'est pressée pour voir Jordan marquer 34 points dans une victoire de 89-74 contre les Hawks.

6- Marge de victoire en un seul match : 68 (1991-92 Cleveland Cavaliers)

L'ère moderne peut nous faire croire que ce record peut être battu. Les Cleveland Cavaliers de 1991-92 ont en effet battu le Miami Heat 148-80 juste une semaine après que le Heat a battu les Cavsà Miami. Les Cavs avaient déjà marqué 73 points à la mi-temps avant de battre le Heat par un écart de 68 points en fin de match. Le Heat n'a marqué que 27 points en seconde période tandis que Cleveland en a marqué 75.

7- Série de victoires par équipe : 33 (1971-72 Lakers)

Emmenés par Wilt Chamberlain et Jerry West, les Lakers ont gagné 33 matchs de suite en 1971-72. Il y a eu des séquences récentes qui ont failli battre ce record (les Warriors de 73 victoires en 2015-16 en gagnant 28 matchs d'affilée et en commençant la saison 24-0).

Mais apparemment, il va nous falloir beaucoup d’années avant que nous en voyions une plus longue série que cela. Avec trois Hall of Famers (West, Baylor et Chamberlain) en remorque, cette équipe était la tempête parfaite au moment parfait.

8- Pourcentage de lancers francs individuels sur une saison : 98,1 % (Jose Calderon)

Ce record longtemps détenu par Jose Calderon semble être intouchable, car Calderon n'a raté que trois des 151 tentatives de lancers francs durant toute la saison 2008-09. Ce faisant, il a battu un record de 28 ans détenu par Calvin Murphy (95,8%).

9- Matchs individuels à 50 points : 118 (Wilt Chamberlain)

Ce record détenu par Chamberlain est probablement en sécurité et demeure comme l’un des plus gros records de la NBA. Il est vrai que Michael Jordan a marqué 50 points à 31 reprises (30 avec les Bulls, un avec les Wizards), et est même considéré comme le meilleur buteur de tous les temps. En dépit de cela, Wilt a quand même eu près de quatre fois les matchs à 50 points de Jordan.

10- Matchs consécutifs joués : 1 192 (A.C. Green)

Cette séquence ne touche pas les 2 632 matchs de Cal Ripken joués d'affilée à son époque. Mais pour un joueur de poste bas, garder le niveau pendant autant de matchs d'affilée est tout simplement stupéfiant.

Last modified: 8 March 2022